Le Conseil Régional de l’Ordre AUVERGNE RHONE-ALPES

Depuis le premier janvier 2016 la région Rhône-Alpes et la région Auvergne forment la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes

(AuRA plutôt que RAA qui faisait plus maladif), région de 70 000 km2 et de près de 8 millions d’habitants. Quelques chiffres. L’Auvergne est parmi les régions les plus âgées de France (3ème place) alors qu’en contraste la région Rhône-Alpes figure à la 18ème place dans ce classement. On retrouve également des différences en termes de revenus et pauvreté mais avec de grandes disparités départementales : le Cantal et l’Allier pour l’Auvergne et l’Ardèche, la Drôme et la Loire pour Rhône-Alpes étant les départements les moins favorisés.

Au plan sanitaire, la région Auvergne est plus dotée en lits d’hospitalisation médecine alors que les taux en chirurgie et gynéco-obstétrique sont similaires et dans la moyenne nationale. Le taux d’équipements en hébergements pour personnes âgées est plus élevé en Auvergne (118 lits pour 1000 habitants de 75 ans et plus contre 99 en Rhône-Alpes). L’offre de soins en médecine générale est un peu plus faible en Auvergne : au 1er janvier 2014 on dénombrait 154 médecins généralistes pour 100 000 habitants en Auvergne et 158 en Rhône-Alpes mais là encore avec de grandes disparités puisque 4 départements de notre région sont en deçà de ces moyennes (Ain, Ardèche, Drôme et notre département). L’offre en infirmiers et en officines pharmaceutiques est plus élevée en Auvergne, inversement pour les kinésithérapeutes.


La région va donc regrouper 12 départements (les 8 Rhône-Alpins + Allier, Cantal, Haute-Loire et Puy-de-Dôme), 2 métropoles (Le Grand Lyon et Grenoble-Alpes), 4180 communes représentant 11,9% de la population française, 11,4% du PIB français, 20 territoires de santé. L’addition des 26 724 médecins rhône-alpins et des 5 206 médecins auvergnats aboutit à un effectif de 31 930 médecins, inégalement répartis. Deuxième région en France en termes d’effectifs médicaux !


Les deux ARS ont fusionné juridiquement au 1er janvier 2016 sous l’autorité de la directrice générale Madame Véronique Wallon, le siège étant à Lyon, capitale de région. La fusion sera un lourd chantier qui pèsera sur un personnel qui a déjà dû s’adapter aux restructurations nées de la création, pas si ancienne, des ARS. Le pragmatisme et la progressivité avec poursuite des projets engagés sont le mot d’ordre..


Qu’en sera-t-il du conseil régional de l’ordre des médecins et de sa chambre disciplinaire ? Pour l’instant aucune décision réglementaire ou législative n’a été prise et le flou est total. Par pragmatisme, des contacts étroits sont entretenus entre les représentants des deux structures et notamment des deux présidents avec une volonté affirmée d’avancer. Le nouveau siège régional sera inévitablement à Lyon mais des solutions seront à trouver pour pallier aux difficultés liées à l’éloignement dans une immense région (314 km entre Aurillac-Lyon soit 3h25 selon météo) ; le développement de la visio-conférence sera un des outils.


Malgré ces incertitudes, la date des élections de renouvellement par moitié des conseils régionaux fut maintenue au 03 février 2016, chaque conseil régional Rhône-Alpes et Auvergne ayant élu ses propres représentants alors que leur région politique avait disparu...A la différence notable de l’URPS qui vient de faire ses nouvelles élections dans le cadre de la nouvelle région.


Même statuquo en avril 2016 pour l’élection des assesseurs aux chambres disciplinaires... avant la fusion effective. Les affaires traitées en chambre disciplinaire en Rhône-Alpes sont de l’ordre d’une centaine contre environ 25 en Auvergne (et respectivement 10 et 2 dossiers pour la formation restreinte et 13 et 4 pour la section des assurances sociales). L’activité des chambres disciplinaires est en progression et la formation restreinte a maintenant la lourde charge des affaires d’insuffisance professionnelle (outre celles d’états dangereux).
L’année 2016 est donc riche en changements pour la région mais restent bien des incertitudes.

Connexion médecins

Si vous n'avez pas encore de compte, merci d'en faire la demande ici.

Permanence de l'Ordre

Accueil administratif du lundi au vendredi :
De 9h à 17h

Permanence téléphonique :
De 9h à 17h

Contact

Conseil Départemental de Haute-Savoie de l'Ordre des Médecins
 
« Le Périclès » - Bâtiment C
Allée de la Mandallaz
74370 EPAGNY METZ-TESSY
Tél : 04 50 51 78 18
Fax : 04 50 45 51 55
Mail : nous contacter